Un peu d’histoire sur la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover…

Localité au relief légèrement ondulé entrecoupé de vallées douces au fond desquelles coulent la rivière Des Saults et de nombreux petits ruisseaux, la Municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover se situe à moins de cinq kilomètres au nord-est de Drummondville. Son histoire s’identifie au succès de pionniers courageux qui entreprirent de s’installer voisins des seigneuries dès le début des années 1800 dans les cantons de Wendover et de Simpson. Puis, en 1905, au centre des deux cantons a été créée la Municipalité du Village de Saint-Cyrille à laquelle s’est annexée en 1982 la majeure partie de la Municipalité des cantons unis de Wendover-et-Simpson, d’où provient la précision locative de Wendover qui évoque un village d’Angleterre.

Encore aujourd’hui, la tradition agricole est perpétuée et contribue à préserver à Saint-Cyrille-de-Wendover son caractère rural. Il n’en demeure pas moins que le commerce et l’industrie y soient très présents. Aussi, la municipalité est unique par les trésors de son église, particulièrement impressionnante avec ses deux clochers et son dôme à la Saint-Pierre-de-Rome, un magnifique calvaire construit en 1929, situé dans le 5e Rang de Wendover, et les maisons ayant conservé leur caractère patrimonial situées ça et là sur le territoire. De plus, la petite histoire parle d’une pruche légendaire de quarante pieds de hauteur située sur la « Petite Montagne » du 4e Rang de Simpson où les premiers colons grimpaient pour observer un panorama incomparable : ils y apercevaient les champs de moisson et les prés qui donnaient l’impression d’un immense océan de verdure.

Saint-Cyrille-de-Wendover a beaucoup à offrir à ses résidants : mentionnons, entre autres, un milieu villageois dynamique avec un aréna moderne et un vaste terrain de jeux, ainsi qu’une Coopérative de services de santé. Quant aux commerçants et aux industriels, la route 122, la route 255 ainsi que l’autoroute 20 leur offrent une vitrine des plus intéressantes dans la région Centre-du-Québec.

En terminant, saluons Cyrille Brassard et Charles Gariépy ainsi que leur épouse respective, Marie Jutras et Elizabeth Mc Guire, ces femmes et ces hommes qui, grâce à leur témérité, ont colonisé les cantons de Wendover et de Simpson. À la ferrée, ils ont drainé des centaines d’âcres de terre et ont su entrevoir les richesses du sol et de la forêt.

Saint-Cyrille-de-Wendover : deux cantons, une fierté
Texte de Pierre Lavigne

Apprenez-en plus sur l’histoire et le 125e anniversaire de la municipalité

L’histoire de Saint-Cyrille-de-Wendover de 1763 à aujourd’hui.

Consulter la TABLE DES MATIÈRES
Coût : 20 $

Le 125e anniversaire de la municipalité

Consulter la TABLE DES MATIÈRES
Coût : 15 $

Nos volumes sont disponibles au bureau municipal ou au presbytère de Saint-Cyrille.